traditions vietnamiennes ...

Publié le par blogpote069.

 

 Chapeaux coniques

 

 

 

Le Vietnam sans son chapeau conique ( non là ), c’est la City londonienne sans son chapeau melon, le Mexique sans son sombrero, le Pays basque sans son béret.

Bref, voilà presque un symbôle patriotique : le couvre-chef national d’un pays de riz et d’eau. Un chef d’oeuvre de simplicité, d’efficacité, de légèreté et d’élégance !

  

 

Simple parce qu’il est fabriqué avec des feuilles de latanier séchées et ficelées entre elles sur une trame de cerceaux.

 

 Le seul risque est qu’il perde, au retour, sa magie !

 

 Le chapeau conique peut vous aider à braver le crachin de Paris, mais le plus probable est qu’il servira d’abat-jour au plafonnier de la cuisine !



Efficace parce qu’il protège à la fois du soleil et de la pluie ( il est imperméable ). D’où son succès dans toutes les rizières du pays ! Léger parce que naturel. Elégant, et ajoutons poétique, parce que certains chapeaux portent des poèmes dessinés en filigrane, mais beaucoup plus chers à l’achat.

 







 

 

                                   

 

 

 

                                       Chapeaux coniques de Phu Cam

 

                              

Le village de Phu Cam, également nommé quartier Phuoc Vinh, est situé dans la ville de Huê, province de Thua Thien-Huê, sur la rive sud de la rivière de An Cuu. Le chapeau conique de Huê est d’allure coquette et d’une couleur sobre. Il est mince, léger, et laisse passer la lumière. On peut ainsi apercevoir par transparence des paysages et des poèmes insérés entre deux couches de feuilles.

L’allure du chapeau dépend surtout de la bonne réalisation de la structure et de l’arrondi des passes. Après la monture, on pose les feuilles de latanier d’une couleur blanche verdâtre. Le choix des feuilles est très important; elles ne doivent être ni trop jeunes ni trop âgées.

  Le chapeau conique huéen possède 16 passes. Ces passes en bris de bambou sont courbées, bien arrondies, et habilement liées aux deux bouts par un fil. La dernière étape exige un travail méticuleux consistant à coudre les feuilles de latanier sur les passes avec un fil polymère.

Le Non Bai Tho, le chapeau conique à poème fait partie intégrante de la culture huéenne. La confection des chapeaux est plus qu’un artisanat, c’est un art véritable qui produit des objets absolument admirables.

 

        

 

 

Quelque chose en moi de nostalgie …

Vous faire visiter virtuellement ce petit coin paradisiaque de l’Asie du Sud Est

Mon " petit "  pays, le Vietnam !

  

Publié dans visage du Vietnam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yvrenu 04/03/2013 10:59


Après un mois de vacances en Inde, me voila de retour, des souvenirs plein la tête.


j'ai profité un maximun de mes petits loulous. Le temps passera plus vite d'ici cet été lorsqu'ils viendrons.


Nous avons fait de jolies promenade dans des paysages merveilleux une belle région pas très connue , "les Nigiris".


J'espère que tu vas bien, gros bisous marseillais.


Yvette

cheznous62 21/04/2012 16:02



philae 25/01/2012 00:59


merci pour ce joli voyage et bravo pour les superbes photos


j'aime particulièrement la 4

mamie lucette 24/12/2011 08:06





Bon réveillon Marco et bons baisers

mamie lucette 04/12/2011 09:27





Bon dimanche sous la pluie Marco, bons baisers