Nord Vietnam ... fêtes et réjouissances !

Publié le par blogpote069.

 

Fêter le Têt avec

                  les Hmông Fleuris

  

 

 

Pour les Hmông, qui vivent aux confins septentrionaux, cette fête rime avec festins, distractions et rencontres. C’est aussi un intermède avant d’entamer une nouvelle année de durs travaux champêtres.

 

Le pêcher en fleur !

 

 

Dans les montagnes du Nord, les fleurs de pêchers et pruniers fleurissent plus tôt qu’en plaine. Pour les Hmông, cette floraison est synonyme de récoltes, celles du riz d’été ( automne ). Et avec la dure année passée de travaux champêtres, c’est aussi le moment de songer à faire relâche et organizer des festivités.

Du Nouvel An ( occidental ) jusqu’au Têt, soit durant plus d’un mois, les Hmong font ripailles. Les villages résonnent des cris des cochons qu’on égorge, partagés ensuite avec les voisins. Pendant que les enfants jouent à la balançoire ou à la toupie, les jeunes femmes tissent et brodent de nouveaux habits. Cette période de relâche est, également propice aux épousailles.

Les festivités atteignent leur point d’orgue, comme dans toutes régions du pays, le 1er jour du 1er mois lunaire. Les gens se souhaitent la bonne année, la bonne santé et de bonnes récoltes. Les femmes déposent avec solennité des offrandes sur l’autel des ancêtres et les villageois rendent visite à leurs voisins et à leurs familles.

Bien sûr, l’on trinque et l’alcool de maïs finit par faire rougir et tourner les têtes !

 

Les Hmong au marché de Bac Hà



 

 

La fleur de prunier



Les Hmong consacrent le mois du Têt au repos et au divertissement. Dans les vergers de pêchers et de pruniers, superbes avec leurs fleurs roses et blanches, les filles et les garcons chantent ou, se comptent fleurette à l’ombre des arbres. Le “Tàu Chu “ est un autre jeu qu’apprécient les jeunes Hmong, que nous pouvons traduire par “ frapper le dos de son ou sa bien-aimé(e) pour exprimer sa tendresse ou son amour, tout en veillant aussi, dans le même temps, à écarter les autres prétendants !

 

 







Si vous êtes de passage dans les montagnes habitées par les Hmong, en participant à ce divertissement, ce restera un bon moyen de faire connaissance avec les locaux.

Tissage et broderies sont les tâches principales des femmes, responsables de l’habillement de toute la famille. Les petites filles commencent à coudre avec leur mere dès l’âge de six ou sept ans. Devenues adultes, elles ont déjà confectionné un trousseau comprenant les costumes nécessaires pour les premières années de leur vie de couple.

 



Publié dans visage du Vietnam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Bonjour Marco,


Malgré ton boulot prenant  tu nous fais toujours de magnifiques articles et quel plaisir avec ce doux chant de les lire !!


On se croirait déjà au printemps avec tous ces arbres fleuris et la confection des vêtements me fait songer à ma maman qui nous faisait toujours de jolis vêtements pour fêter les Pâques
chez nous !!


Nostalgique, toujours : quand on voit le monde dans lequel on vit ... beaucoup de nos traditions partent en vrille !!


Bon, soyons optimiste ... douce semaine à toi Marco ... la grisaille a remplacé notre beau soleil de dimanche dans le Nord ... on se serait déjà cru à la belle saison mais on a vite
déchanté ... aussi, il faut prendre chaque jour comme il se présente !!


Bisous du coeur de chez nous !


Nicole



Répondre
B


Merci alexomy de m'accueillir dans votre commnunauté ! c'est très sympa de votre part .... et merci pour votre passage et votre gentille appréciation ! à bientôt ..... marco



Répondre
B


Merci Béa pour ta réponse ! bien sympa crois -moi ....



Répondre
B


Merci Jade pour ta très gentille appréciation ... tu sais, tout le plaisir est pour moi que de partager ces billets ! bizzzzzzzz marco



Répondre
A


Bonjour.


Bienvenue  dans la communauté:


" voyage, découverte et rêverie".


C'est un réel plaisir de découvrir


votre blog.


Bravo !


Bonne journée.






Répondre