la route mandarine ...

Publié le par blogpote069.

 

Les plantations d’hévéas de Xuân Lôc, le ( fameux ) nu’ôc mâm de Phan Thiet, la plage de Cà Nà, la baie stratégique de Cam Ranh: voilà les principaux jalons de cette route, longue de 448kms, entre Saïgon et la station balnéaire de Nhà Trang …

Il s’agit de la très ancienne route Mandarine qui relie, depuis des siècles, le Sud et le Nord, Saïgon et Hanoï, le chaud et le moins chaud, le Vietnam tropical, effervescent et turbulent, au Vietnam austère, discipliné et mandarinal … Bref, voici le seul axe routier du pays. El quel axe !

 

 

 

 

WELCOME TO NHA TRANG !

 

 

 

Une longue plage de sable fin bordée de cocotiers, des promontoirs

rocheux s'avançant dans la mer  turquoise, des petites montagnes et une myriade d'îles au large ... Nha Trang a vraiment été beaucoup gâtée par Dame Nature !

 

Avec un site comme celui-là, on ne pouvait rêver que d'une station balnéaire et c'est ce qu'elle est, aujourd'hui. Capitale de la province de Khành Hoà, cette ville de 300000 habitants est classée comme la première plage du Vietnam.  

 

Eloignée du front pendant la guerre du Vietnam, Nha Trang a été épargnée par les bombardements. Avec sa grande avenue ( comme vous pouvez le voir sur le diapo ) longeant le front de mer, et sa ligne d’arbres parallèle sur plusieurs kilomètres, la ville a longtemps conservé intact son urbanisme hérité de l’époque coloniale.

Nha Trang était surnommée “ la Nice de l’Indochine française “. A la différence de Vung Tau ( Cap St Jacques ) et de Da Nang où les plages sont éloignées du centre ville, à Nha Trang, il suffit de traverser l’avenue Tràn Phu pour aller faire trempette dans l’eau.…


 

 

Un microclimat privilégié !

 

Grâce à son site, Nha Trang est abritée du vent et ne reçoit jamais de typhoons, contrairement au littoral du centre du Vietnam, frappé chaque année par ce genre de calamités naturelles. Ici, il fait beau 9 mois sur 12. De janvier à la fin du mois d’octobre, c’est le soleil et le ciel bleu.

 





Quand Saïgon vit à l’heure de la mousson, entre juin et septembre, ici le beau temps sec persiste. Certes, il pleut en octobre et en novembre, mais pas toute la journée. En décembre, il fait un peu moins chaud que le reste de l’année mais il y a de belles vagues !

En raison de ce climat particulier, ne soyez pas étonnés de constater que la ville s’assoupit entre le déjeuner et le milieu de l’après-midi. Seuls les touristes arpentent le pavé malgré la chaleur parfois écrasante …

“ une pure folie “ disent les locaux !

La ville semble alors quasi déserte … impression assez surprenante .



 

Publié dans visage du Vietnam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H


ton site est magnifique et les photos parlent d'elles mêmes !! elles font rêver surtout en ce moment de grisaille ....


bisous et bonne soirée



Répondre
M





Bonjour Marco, n'oublie pas de faire des crêpes, c'est aujourd'hui la Chandeleur.


Quelle magnifique plage, on a envie de se baigner dans cette eau si bleue.


Bonne journée et bons baisers



Répondre
C


bonjour marco.Bonne journée à toi et amitiés de Picardie



Répondre
G


Coucou Marco. En réponse à ta question  si j'ai eu ton blog c'est parce que tu es apparu dans les dernières provenances...aucun mérite pour t'avoir trouvé si facilement (sourire) mais comme
je me suis vue dans ta liste j'ai pu ainsi te laisser un com sinon , il est vrai que je serais autrement repartie discrètement. Toujours est-il que cela me fait plaisir de pouvoir continuer ainsi
voyager à travers tes belles photos. Douce nuit à toi



Répondre
I


De belles grandes avenues qu'arpentent les touristes aux heures chaudes !! hi hi ici c'est du froid que l'on se protège merci de cette superbe visite virtuelle Marco c'est magnifique douce
nuit  et bon courage pour demain



Répondre